Bonhomme allumette

Nicoh

Le technique des bonhommes allumettes a été créée par Jacques Martel, auteur, conférencier, formateur canadien. Il s’agit d’une technique simple et ludique qui impacte l’état émotionnel et le subconscient. Le principe est de couper les liens d’attachement toxiques par rapport à une personne ou une situation.

Couper l’attachement et renforcer l’amour !

Le fait de couper les liens toxiques avec une personne n’affecte en rien l’amour que vous avez pour elle. L’amour consiste à partager ses sentiments sous contrôler l’autre , ni vouloir le changer. L’amour ne fait pas souffrir. L’amour doit être inconditionnel et chacun doit se sentir libre dans la relation.

Vous devez aimer de manière à ce que la personne que vous aimez se sente libre.

Thich Nhat Hanh

Sinon, il s’agit d’attachement qui génère les souffrances et les liens toxiques avec des émotions négatives manifestées consciemment ou inconsciemment. 

Couper les liens toxiques avec la technique des bonhommes allumettes ne remet pas du tout en cause l’amour, au  contraire, il le renforce parce qu’il redonne la liberté aux deux personnes concernées. Cette technique aide à lâcher prise

Quel est son principe ?

Il s’agit d’agir sur le subconscient qui est capable de retenir ce que vous écrivez comme une situation vécue. C’est pourquoi, il est préférable d’écrire la méthode que l’on verra ci-dessous plutôt que de chercher à la faire mentalement.  En effet, le cerveau ne fait pas la différence entre une situation réellement vécue et une situation imaginaire. Le fait de l’écrire va donc renforcer l’idée de que l’action recherchée a été vécue, que le lien a bien été coupé. 

Attention, la technique ne s’applique qu’à soi-même. Vous devez l’utiliser pour vous par rapport à une relation avec une autre personne, avec vous-même ou une situation de vie. Vous ne pouvez pas l’utiliser pour quelqu’un d’autre, du genre pour couper les liens toxiques entre deux connaissances à vous. C’est de votre responsabilité et non de celle de l’autre. Par exemple, si vous ressentez de la tristesse pour une autre personne, c’est de votre responsabilité que d’y travailler pour grandir et certainement pas de la responsabilité de l’autre personne. C’est donc à vous de couper de lien de souffrance dont vous êtes responsable

Un principe basé sur les chakras.

Les liens d’attachement sont reliés par les sept chakras principaux qui sont des centres d’énergie du corps. Ces chakras sont situés le long de la colonne vertébrale partant du sacrum jusqu’au sommet du crâne. On distingue le chakra racine, le chakra sacré, le chakra du plexus solaire, le chakra du coeur, le chakra de la gorge, le troisième oeil et le chakra coronnal. Chaque chakra est représenté par une couleur que vous n’êtes pas obligé.e de reproduire dans l’utilisation de la technique des bonhommes allumettes. 

Comme le suggère David Leuk, il est possible de renforcer cette technique pour plus de puissance dans le résultat en allant oeuvrer sur d’autres corps subtils. Il suffit d’ajouter dix-sept chakras extérieurs aux sept chakras principaux et dix chakras souterrains. Ainsi, on capte les corps éthérique, astral, bouddhique et atmique. 

Quelle est la méthode ?

Commencez par vous représenter en vous dessinant en bonhomme allumette. Mettez vos prénom et nom sous votre personnage. Puis, dessinez l’autre personne en mettant de la même manière ses prénom et nom. Il s’agit de bonhommes allumettes, pas d’une oeuvre d’art. Soyez simpe ! 

Ensuite, vous devez dessiner uncercle de lumière autour de vous, comme un soleil, et vous procédez dela même façon avec l’autre personnage. Chaque cercle représente ce que vous voulez de mieux pour vous et pour l’autre. Enfin, vous tracez un grand cercle de lumière qui entoure les deux personnes en pensant que vous voulez ce qu’il y a de mieux pour chacun de vous. Ne donnez pas d’intention, c’est-à-dire, ne précisez pas comment vous souhaitez que la situation d’attachement se règle ; lâchez prise, laissez faire

Pour terminer, matérialisez les lignes d’attachement qui relients les sept chakras principaux des deux bonhommes allumettes et les vingt-sept autres lignes si vous souhaitez aller plus loin. Vous obtenez un desin comme ci-dessous :

 

Vient le temps de prononcer une prière avant de couper ces liens. Cette prière est libre et bienveillante. Vous pouvez notamment exprimer ceci :

je coupe les liens d’attachement conscients et inconscients entre [moi] et [l’autre] et les remplace par l’amour inconditionnel de l’Univers. Je coupe les liens toxiques dans cette vie et les vies antérieures sur tous les plans subtils. À vous d’adapter votre prière comme bon vous semble.

Puis, vous couper les liens avec une paire de ciseaux et vous vous débarassez des deuxmorceaux de papier à votre convenance en les mettant à la poubelle, en les broyant ou en les brûlant.

Quand utiliser cette technique ?

Vous pouvez employer la technique des bonhommes allumettes pour vous et seulement pour vous, comme déjà précisé, avec toute personne avec qui vous avez une relation quelle qu’elle soit : familiale, amoureuse, professionnelle, amicale ou encore sociale.

La technique est aussi valable avec un défunt pour qui vous auriez encore des émotions qui vous font souffrir.

Enfin, vous pouvez utilisez la méthode pour par rapport à une situation bloquante, une situation qui vous empêche d’agir car votre subconscient n’aime pas le changement. L’idée reste de vous détacher émotionnellement de chaque situation recontrée qui vous pèse.

Le processus à appliquer pour une situation est le même qu’avec une autre personne ou vous-même sachant que vous remplacez l’autre par un rectangle en y inscrivant ce qui vous préoccupe.

Pour conclure, la technique des bonhommes allumettes est un outil d’aide au lâcher prise. À elle seule, le technique ne se suffit pas et ne résoudra pas un problème. Combinée à un travail personnel sur soi-même et une mise en action indispensable, elle est très utile pour ce qu’elle est, un outil parmi tant d’autres pour se libérer émotionnellement de certaines souffrances ou liens d’attachement.

 

Discutons !

C’est moi, Nicoh. Je serais ravi d’échanger avec vous …

Auteur

Administrateur du site, Ekwanimiti

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo Ekwanimiti

EKWANIMITI

2C rue de l'égalité - 59496 SALOMÉ

CONTACT

T. 06 64 99 98 59

nicolas.henaut [at] gmail.com